Lignes directrices en matière d’admission

Élaboration des lignes directrices en matière d’admission

Les lignes directrices en matière d’admission de La maison Roger Neilson sont examinées chaque année afin de garantir que nous répondons le mieux possible aux besoins des enfants et des familles que nous servons, tout en continuant de croître.

Priorisation

La priorité d’admission est établie comme suit (de la première à la dernière priorité) :

  1. Soins de fin de vie
  2. Répit d’urgence
  3. Gestion des symptômes
  4. Répit réservé
  5. Transition de l’hôpital à la maison (soins par les parents et soins infirmiers au besoin
  6. Répit supplémentaire (selon la disponibilité)

Soins de fin de vie

  • La priorité d’admission est toujours accordée aux enfants qui sont en fin de vie.
  • Les enfants qui ont atteint la phase terminale de leur maladie ont droit à une considération particulière en matière de répit puisqu’ils peuvent avoir de plus grands besoins physiques ou affectifs.

Répit d’urgence

  • Offert aux enfants dont la principale personne soignante est malade ou incapable de lui fournir les soins nécessaires de même qu’aux familles en situation de crise.
  • Le répit d’urgence sera accordé dans un délai de 24 heures suivant la demande pour une durée maximale de 72 heures. Des prolongations peuvent être accordées en fonction des places et des ressources disponibles.

Répit réservé (pour les familles demeurant en Ontario)

  • Chaque enfant suivi par l’équipe de soins palliatifs du CHEO a droit à 28 jours de répit réservé par an. Même si nous nous efforçons de respecter ces réservations, il est important que les familles disposent d’un plan d’urgence au cas où ces admissions doivent être annulées en raison d’un besoin prioritaire.
  • Trois visites de répit réservé peuvent être acceptées à la fois, ce qui laisse de la place pour les admissions prioritaires imprévues.
  • Chaque famille a droit à deux fins de semaine fériées par an et soit aux vacances des Fêtes, soit au congé de mars chaque année.
  • La durée maximale du séjour est de deux semaines et de 10 jours pendant les mois d’été (du 15 juin au 1er septembre).
  • Un préavis de deux mois est recommandé pour les périodes achalandées (congés fériés, congé de mars et mois d’été) pour permettre la planification des ressources.

Répit supplémentaire (selon la disponibilité) :

Lorsque le taux d’occupation et les ressources le permettent, du temps de répit supplémentaire sera offert aux familles disponibles. La coordinatrice du service d’admission tiendra une liste d’attente pour accommoder les demandes supplémentaires. Elle s’efforcera de prévenir les familles le plus rapidement possible lorsque ces possibilités se présenteront.